Posts Tagged 'Libéral'



La catastrophe Bolduc (7)

Les semaines se suivent et se ressemblent pour notre « king » des urgences, le ministre de la Santé Yves Bolduc…

Hôpital St-Sacrement : La pénurie de pathologistes coûte cher – La pénurie de pathologistes, combinée à un surcroît d’analyses, force l’hôpital du Saint-Sacrement à faire appel à un laboratoire de pathologie ontarien pour le traitement du tiers de ses tests. Sur une base annuelle, on estime qu’il en coûtera entre 850 000 $ et 1 M$ pour les services externes de ce laboratoire… (Le Journal de Québec)

Les nutritionnistes veulent plus de place – Alors que le Québec grossit et vieillit, les nutritionnistes estiment qu’ils devraient être plus nombreux dans le réseau de la santé et davantage intégrés au personnel soignant… (Le Soleil)

Livraison du centre de génomique : Les chercheurs du CHUL s’impatientent – Les délais considérables de livraison du nouveau centre en génomique du CHUL ont causé plusieurs préjudices aux chercheurs, estime le CHUQ, qui en a saisi la Corporation d’hébergement du Québec (CHQ). La firme Decarel et ses partenaires font face à une poursuite de 6,9 M$ par la CHQ, qui les tient responsables des retards de livraison de plus d’un an et demi du centre de recherche en génomique, construit au coût de près de 22 M$. Au moment de la prise de possession du bâtiment, en juillet 2008, une inspection a révélé des défectuosités majeures dans les murs et les plafonds de l’édifice de quatre étages… (Le Journal de Québec)

Modernisation de l’Hôtel-Dieu de Québec : Une annonce en janvier et une réévaluation du projet PPP – Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, prévoit faire une annonce, en janvier, en ce qui a trait au projet de modernisation de l’Hôtel-Dieu de Québec, dont la mise en chantier ne semble pas pour demain… (Le Journal de Québec)

Entente France-Québec : Des aspirants médecins mécontents – …Le médecin français doit pour sa part (pour pratiquer au Québec) se soumettre à un long et coûteux processus… Il doit d’abord participer à une semaine d’observation (300 $), préalable à un stage d’évaluation de trois mois (12 000 $) dans un cadre universitaire ou réglementé. Il doit ensuite passer un examen. S’il réussit, il se verra délivrer un permis restrictif d’exercice d’un an dans un établissement public, au terme duquel il doit passer un autre examen. Il peut aussi recevoir un permis restrictif de cinq ans qui n’est pas assujetti à un examen… (Radio-Canada)

Pénurie de médecins : Saint-Sacrement en difficulté – La pénurie de médecins généralistes se fait sentir à l’hôpital du Saint-Sacrement, où des horaires de garde restent à découvert pour le premier semestre de 2010, à compter de janvier… (Le Journal de Québec)

Le CUSM coûtera 300 M$ de plus – Le consortium pour la construction du CUSM en partenariat public-privé est choisi, et il est acquis que le méga-hôpital anglophone coûtera beaucoup plus cher que prévu. Il faudra compter, semble-t-il, environ 300 M$ de plus pour le projet, qui totalisait déjà 1,2 G$… (La Presse)

Un appui de taille aux sites d’injection supervisée – Grande victoire pour les organismes de lutte à la toxicomanie, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de se prononcer en faveur des controversés sites d’injection supervisée dans la province pour lutter contre la transmission du VIH et de l’hépatite… …La balle est dans le camp du docteur Bolduc. Il doit assumer son rôle de ministre de la Santé en implantant des services d’injection supervisée… (Rue Frontenac)

La formule des PPP encore rabrouée – Alors que le nom du consortium choisi pour la construction du nouveau CUSM doit tomber d’un jour à l’autre, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer une fois de plus la formule du partenariat-public-privé défendue par Québec… …deux syndicats affiliés à la CSN et qui représentent 10 000 employés du CHUM et du CUSM ont manifesté leur désaccord face à ce mode de financement… (Rue Frontenac)

Manque de pharmaciens hospitaliers – Dans 45% des hôpitaux du Québec, on a recours à des pharmaciens dépanneurs, dans 65%, le personnel est de 30% inférieur aux besoins, et dans 20%, la pénurie est de 60% et plus. C’est ce que signale l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec… (L’Éclaireur-Progrès)
Publicités

Marc Picard lorgne-t-il déjà du côté du PLQ? (2)

Pour faire suite à un premier article sur le sujet, je remarque sur le site du DGEQ que Marc Picard n’a pas perdu de temps. Il est officiellement enregistré comme « indépendant », lui permettant ainsi de solliciter ou recueillir des contributions, d’effectuer des dépenses électorales et de contracter des emprunts.

23 novembre 2009
Conformément à l’article 64 de la Loi électorale, le Directeur général des élections désire informer la population qu’il a autorisé, le 17 novembre 2009, monsieur Marc Picard, député indépendant dans la circonscription de Chutes-de-la-Chaudière. Madame Danielle Paré agit à titre de représentante officielle.
(source)

Pour votre information, Éric Caire n’est pas (encore) inscrit comme indépendant au DGEQ…

Régions ressources – L’échec de Robert Dutil

Le grand chevalier et ministre du Revenu beauceron a finalement plié les genoux devant des ministres beaucoup plus influents au cabinet libéral. Les Normandeau et Béchard ont gagné la bataille et le ministre des Finances, Raymond Bachand, maintient de trop nombreuses conditions avantageuses pour les entreprises manufacturières des régions ressources. Les régions centrales ne récoltent que du pain sec… (Détails officiels ici, iciici et ici)

C’est avec un armure entachée du sceau « échec » que Robert Dutil devra affronter l’électorat dans trois ans… Et les Beaucerons ont la mémoire longue Robert!

Dommage que vous n’ayez pas eu un grand support de vos deux collègues ministres de Chaudière-Appalaches dans ce dossier. La duchesse des « crayons et gommes à effacer » (Services), Dominique Vien, et le roi du micro, Laurent Lessard (Affaires municipales) sont demeurés absents du débat sur cette question pendant un an.

Déjà, au lendemain de l’annonce des « nouvelles mesures », les région centrales affichaient une grande déception face au gouvernement libéral:

Le directeur général du Conseil économique de Beauce (CEB), Claude Morin, affirme que les modifications apportées au programme des régions ressources ne sont « certainement pas le coup de barre que l’on souhaitait« … Le directeur général du CEB aurait tout de même souhaité que le gouvernement mette un terme à ce programme déloyal.  On aurait dû le remplacer par un programme de soutien aux industries en difficulté plutôt que de cibler des régions (EnBeauce.com)

la Chambre de commerce régionale de Chaudière-Appalaches va dans le même sens… …dans un monde idéal, on aurait dû abolir ce programme.  On dénonce aussi que le plafond des aides fiscales demeure encore trop élevé.  On déplore le fait que les entreprises des régions ressources puissent combiner les crédits d’impôt sur la masse salariale ainsi que ceux sur les investissements.  Selon l’organisme, cela constitue un prolongement des effets pervers. La Chambre de commerce régionale se dit déçue que l’on ait relégué aux oubliettes les recommandations du Rapport Gagné (EnBeauce.com)

« il semble maintenant y avoir deux Mauricie. Pourtant, quand on parle de la Mauricie, on parle d’un tout. Cette modulation risque de causer des problèmes à l’intérieur d’une même région. Ça ne va pas dans le sens qu’on voulait. Les mesures sont plus généreuses pour le nord de la Mauricie«  – Gérard Bruneau, président par intérim de la CRÉ Mauricie (Le Nouvelliste)

la Chambre de commerce de Saint-Georges qualifie de décevantes les mesures proposées (EnBeauce.com)

… l’entrepreneur beauceron Gilles Gaudet, dont la compagnie a été très éprouvée par ces mesures, est plus sceptique… … »On ne tient pas compte de la performance des entreprises. On tient compte uniquement de l’endroit où elle est située au Québec. La différence est peut-être moins importante, mais on continue à faire de la ségrégation«  (Radio-Canada)

D’autres commentaires suivront… MISE À JOUR 12 DÉCEMBRE 2009: En voici un autre…

le directeur général du CLD de Nouvelle-Beauce, Denis Sylvain, affirme que l’on a réglé le problème à 50%… …le fait que les entreprises des régions ressources pourront toujours compter sur le crédit d’impôt sur la masse salariale pour les trois prochaines années ainsi que sur un crédit d’impôt à l’investissement, est contraire aux recommandations du Rapport Gagné… …on ne ferme jamais un dossier à moitié réglé (EnBeauce.com)

150 M$ sans appel d’offres aux amis du PLQ en six mois!

Voilà le triste constat auquel arrive Sylvie Roy de l’ADQ après avoir consulté les contrats accordés sans appel d’offre du ministère des Transports (MTQ) pour la période d’avril à octobre 2009. (source) Le MTQ a octroyé 559 contrats de gré à gré pour une valeur de 240 M$ au cours des six premiers mois de 2009. 95% des contrats valaient plus de 100 000$.

L’étude menée par l’ADQ consistait à recouper les noms des actionnaires des entreprises bénéficiaires de contrats du MTQ avec le registre des donateurs du Parti libéral du Québec. Sylvie Roy affirme que sur les 240 M$ en contrats attribués par le MTQ, les entreprises donatrices (à hauteur de près de 1 M$ depuis 2000) ont bénéficié de contrats totalisant 150 M$, soit plus de 60% de la valeur des contrats.

Selon Sylvie Roy, il y a « anguille sous roche » et il faut « faire une vraie enquête sur la construction ».

Le point de presse de Sylvie Roy sur le sujet est disponible ici ainsi qu’une entrevue accordée à Anne-Marie Dussault (Radio-Canada) ici.

Le reportage de Pierre Duchesne de Radio-Canada (ici) est aussi très intéressant… Le ministre délégué aux Transports, Norm « le collecteur » MacMillan, avoue candidement « ramasser » 100 000$ par année pour le parti depuis qu’il est ministre: « C’est moi qui s’occupe de ça, c’est moi qui fait les appels, c’est mon bureau qui s’occupe de ça. J’ai toujours fait ça d’même! »

Il est assez ironique que ces révélations soient dévoilées en ce 9 décembre, journée mondiale contre la corruption, alors que Jean Charest visite le pays le plus corrompu de la planête, la Russie!

Wo-wo-wo ma p’tite Julie!

Voici un bref survol des « grands moments » des dernières semaines de notre ministre des Pharmacies Transports, Julie De Koninck Boulet…

Annoncé en grande pompe il y a 18 mois (juin 2008), le Projet pilote sur les véhicules à basse vitesse voit aujourd’hui (7 décembre 2009) l’un des deux fabricants mettre une terme à sa production de véhicules… ZENN ferme son usine de St-Jérôme (lesaffaires.com)

Transports – Le plan électrique se complique – La fermeture annoncée de l’usine d’automobiles électriques Zenn à Saint-Jérôme vient compliquer les projets du gouvernement de promouvoir les transports électriques. Notamment un projet-pilote, auquel Zenn était associée, ainsi que l’achèvement d’un Plan d’action 2010-2015 du gouvernement Charest portant sur les véhicules électriques; plan qui est déjà en retard… (Le Devoir)

Car surfing et courses de rue : Les plus jeunes délinquants épargnés – La ministre des Transports ne pourra pas sévir autant qu’elle le voudrait face aux jeunes de 16 à 18 ans qui font du car surfing ou des courses de rues, en raison d’une disposition méconnue de la loi. La ministre Julie Boulet annonçait ces derniers jours qu’elle voulait serrer la vis aux jeunes de 16 à 24 ans, qui sont compris dans le groupe d’âge qui a le pire comportement sur la route. Elle a déposé un projet de loi, jeudi, fixant entre 1 000 $ et 1 500 $ l’amende à être imposée aux jeunes délinquants, en plus d’une imposition de six points d’inaptitude, pour les cas de car surfing et de courses de rue. Or, une disposition du code de procédure pénale interdit de remettre des amendes de plus de 100 $ à des jeunes de moins de 18 ans, au Québec… (Journal de Montréal)

Vélo: la ministre pour le port obligatoire du casque chez les jeunes – La ministre des Transports, Julie Boulet, veut obliger les jeunes de 12 ans et moins à porter un casque à vélo, à partir de 2011 au plus tôt. Divisée sur la question, la Table québécoise de la sécurité routière n’a pas recommandé cette mesure dans son rapport rendu public lundi. Vélo Québec, qui a quitté la Table avec fracas, condamne les intentions de la ministre Boulet… (La Presse)

Par Jean Isabelle, 2 décembre 2009

Réduction du taux d’alcoolémie permis pour conduire un véhicule – Les restaurateurs en désaccord avec la ministre Boulet – … »Bien que nous soyons contre la conduite en état d’ébriété, nous croyons que la ministre fait une fois de plus fausse route avec cette mesure puisqu’elle rate sa cible. Plutôt que de s’attaquer au vrai problème de l’alcool au volant, soit les récidivistes et ceux qui conduisent avec un taux d’alcoolémie supérieur à la limite permise actuellement, le gouvernement pénalisera plutôt toute une partie de la population qui boit de façon responsable et modérée« , affirme François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’ARQ… (Communiqué CNW)

Le téléphone cellulaire est interdit, mais pas le CB – S’il est défendu par la loi de faire usage d’un téléphone cellulaire tenu en main en conduisant un véhicule, savez-vous que vous pouvez en toute légalité utiliser un CB, un walkie-talkie ou une micro- enregistreuse? Pourquoi? Les téléphones portables ont, selon la loi, une «fonction téléphonique» contrairement aux autres appareils… (Le Soleil)

«Je n’étais pas au courant» – …La ministre des Transports, Julie Boulet, s’est retrouvée dans cette situation cette semaine, lorsqu’elle a dû admettre qu’elle ignorait que son ministère avait négligé d’appeler la police en 2004 après avoir constaté une tentative d’éliminer la concurrence dans un contrat de déneigement… (Le Soleil)

Grands excès de vitesse : Oups ! Le gouvernement a oublié un gros détail – Le gouvernement est pris avec une patate chaude avec ses nouvelles règles sur les grands excès de vitesse pour la bonne et simple raison qu’il a oublié d’annuler son ancien règlement sur les excès de vitesse. Autrement dit, il y a présentement deux lois et règlements qui s’appliquent au Québec pour les mêmes excès de vitesse… …Parce que le cas est devant les tribunaux, la porte-parole du ministre des Transports, Julie Boulet, a refusé de commenter cette situation pour le moins farfelue… (Le Journal de Québec)

Octroi de contrats à des firmes soupçonnées de collusion: Julie Boulet mouille des députés péquistes – La ministre Julie Boulet assure que des députés péquistes ont fait des pressions pour favoriser des projets malgré des soumissions trop élevées. Mais elle refuse de nommer les élus en question… …il s’agit de la même ministre qui a envoyé une mise en demeure à la députée adéquiste Sylvie Roy parce qu’elle a affirmé – sans les nommer – que des ministres étaient allés sur le bateau de l’entrepreneur Tony Accurso… (Le SoleilNe s’agit-il pas de la même façon de procéder?

Accomodements raisonnables à la SAAQ – Le fait que la Société de l’assurance automobile du Québec accède à la demande de certains clients et confie leur dossier à un évaluateur de leur propre sexe pour des motifs religieux ne trouble pas le gouvernement Charest. Simple accommodement raisonnable… (La Presse) Encore!

L’industrie des transports lourds furieuse contre la ministre Boulet – L’industrie du camionnage et les propriétaires d’autocars et d’autobus scolaires sont en furie contre la ministre des Transports du Québec, Julie Boulet, en raison de la décision gouvernementale d’inscrire les infractions enregistrées par des radars photo à leur dossier d’entreprise… …La décision fait bondir le PDG de l’Association du camionnage du Québec (ACQ), Marc Cadieux, qui a accusé la ministre de faire «une volte-face complète» par rapport au consensus fragile auquel l’industrie du transport lourd avait adhéré à reculons, l’an dernier, pour ouvrir la voie au projet pilote de radars photo, actuellement en cours sur les routes du Québec… …le directeur de l’Association du transport écolier du Québec, Luc Lafrance, a aussi confirmé que les propriétaires de parcs de véhicules n’avaient pas été informés de la décision d’inscrire les infractions enregistrées par les radars photo au dossier des entreprises… (La Presse)

Régions ressources – Que fait Robert Dutil? (13)

Il y a un an, Robert Dutil était élu député libéral de Beauce-Sud sur la promesse de trouver une solution « win-win » au programmes des régions ressources, après avoir au préalable « largué » le parti Union du Centre qu’il avait fondé pour combattre ce programme.

À deux jours du vote, Le Soleil écrivait: …Dans Beauce-Sud, tous s’accordent pour dire que le libéral Robert Dutil devrait être élu sans problème. «Le buzz word, dans le coin, c’est le programme des régions ressources» que l’hom­me d’affaires beauceron s’engage à corriger, résume Pierre Laroche, président de la Chambre de commerce régionale de Chaudière-Appalaches…

Chaudière-Appalaches compte cinq représentants libéraux (dont trois ministres) à l’Assemblée nationale et pourtant, rien ne bouge. Alors que le 23 septembre, le ministre du Revenu déclarait « Je suis toujours dans la meilleure position pour le régler » …ce dossier, (source) Robert Dutil s’en lave les mains depuis la mi-novembre (source) s’en remettant à une décision « à venir » du ministre des Finances, Raymond Bachand. (audio Passion-FM) Même le ministre responsable de Chaudière-Appalaches, Laurent Lessard, est muet comme une tombe sur cette question.

En Beauce, les entrepreneurs ne peuvent plus se battre contre des emplois subventionnés à 30%. Il est grand temps de rétablir l’équilibre entre les régions.

Le Journal de la Beauce publiait dernièrement le cri du coeur d’un entrepreneur de Beauce-Sud sur le sujet:

Le directeur général du CLD Nouvelle-Beauce, Denis Sylvain, a senti le besoin vendredi dernier, de rappeler la position et les attentes des Beaucerons sur le sujet. Voici quelques extraits de son communiqué: (un court extrait audio est aussi disponible sur le site d’Édition Beauce)

…Les régions ressources…  continuent de réclamer l’application du crédit d’impôt à la masse salariale (30 %) après le 31 décembre 2010, date prévue pour la fin de l’application de cette mesure…

…On sort le spectre d’une perte éventuelle de 1 000 emplois industriels dans cette région (Bas-St-Laurent) si la mesure fiscale sur les salaires n’est pas reconduite après 2010… De quoi nous faire pleurer… quand on sait qu’ici, en Beauce, nous avons perdu plus de 3 000 emplois industriels au cours des quatre dernières années. Une grande partie de cette perte d’emplois est directement attribuable à cette mesure insensée et inéquitable pour les industriels de notre région.

Le gouvernement québécois a déjà payé des centaines de milliers de dollars à la Commission Gagné pour obtenir l’heure juste sur ce dossier. Le « rapport Gagné » qui en a découlé, a  recommandé le remplacement du crédit d’impôt à la masse salariale par le crédit d’impôt à l’investissement en faisant la démonstration complète de l’iniquité créée par le crédit d’impôt sur les salaires.

Rien n’a été fait… Le ministre Robert Dutil et son groupe ministériel sont encore à se consulter sur le fonctionnement de la montre, je suppose… Ils ont beaucoup de difficulté avec « l’heure juste » du rapport Gagné, semble-t-il…

…Nous avons déjà soumis que le crédit d’impôt à l’investissement pour toutes les régions du Québec, sauf Montréal et Québec, était la seule façon de régler le problème. Nous avons déjà concédé un pourcentage de ce crédit plus favorable aux régions ressources pour compenser l’éloignement…

Notre devise étant « Je me souviens« , je vous propose une déclaration sur le sujet du premier ministre Jean Charest, de passage en Beauce, datant de février 2007. (audio d’Édition Beauce)

Et que dire de Sam Hamad, le 29 mars 2001, alors président de la Chambre de commerce de Québec, commentant le budget 2001-2002 du gouvernement péquiste de l’époque: (source)

…«Comment les entreprises en dehors des régions ressources vont-elles demeurer concurrentielles dans un contexte où d’autres autour d’elles bénéficient, notamment, de crédits d’impôt pour la masse salariale et de congés fiscaux ? », s’interroge le président de la Chambre, M. Sam Hamad, ing., qui ajoute : « les régions ressources avaient assurément besoin d’un coup de pouce mais la distorsion ainsi créée sera pénalisante pour nos PME»…
Un grand merci Robert pour ce coup fourré mémorable du 8 décembre 2008. Les Beaucerons se souviendront dans trois ans…

Gouvernement Charest: three strikes you’re out!

Le bilan adéquiste de la « performance » du gouvernement Charest lors de la dernière session parlementaire se résume en trois points: le refus obstiné des libéraux de tenir une enquête publique sur le milieu de la construction, l’absence d’un plan de réduction des dépenses et d’amélioration de l’efficacité des services publics, et finalement, le renvoi aux calendes grecques de son projet de loi 16 sur les accommodements. Voici une partie du point de presse du chef et de la leader de l’ADQ, Gérard Deltell et Sylvie Roy. (4 décembre 2009)

La version complète est disponilbe ici.


MES CATÉGORIES

octobre 2017
D L M M J V S
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

MES ARCHIVES PAR MOIS

MES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS

RSS ADQ – COMMUNIQUÉS

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS ADQ-CDJ – ACTUALITÉS

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS ANGLE DROIT

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG À PART (RENÉ VÉZINA, LES AFFAIRES.COM)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG CDJ DE L’ADQ

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG CENTRE-DROIT

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG CLAUDE GARCIA (CANAL ARGENT)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG ENJEUX DE SOCIÉTÉ (MARIE GRÉGOIRE)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG FRUITMÛR

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG LE CHOIX DU QUÉBEC

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BLOG PIERRE DUHAMEL (CANAL ARGENT)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS CARNET DE MICHEL C. AUGER (RC/RDI)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS CARNET DE GÉRALD FILLION (RC/RDI)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS LE JOURNAL DE QUÉBEC – POLITIQUE PROVINCIALE

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS RUE FRONTENAC – POLITIQUE QUÉBÉCOISE

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS LES AFFAIRES.COM – GOUVERNEMENT

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.